Oijani Miron

Oijani Miron Neyra est un artiste photographe basé à Montréal. Né en 1980 dans la jungle amazonienne à Santa Cruz, Bolivie, à la frontière du Pérou et du Brésil, il voyage partout autour du globe. Ses aventures lui donneront une très grande sensibilité artistique et une démarche plutôt instinctive. Il choisit de faire un reportage pour montrer les séquelles de la solitude.

 

La richesse que nous avons de plus précieux c’est la famille, les amis, la chaleur humaine, nos semblables. J’ai voyagé partout autour du monde et ce qui m’a toujours le plus frappé c’est que, même dans les milieux difficiles et pauvres les gens sont presque toujours souriants, accueillants, ils vous offrent le souper. Parfois on rencontre des gens au quotidien et ça nous frappe chaque fois qu’on les voit. Ce sentiment de solitude, ce grand vide, cette souffrance profonde qui fait mal à l’âme.
Se sentir seul c’est mourir à petit feu.

Il était mon professeur de français il y a plus de 19 ans juste avant sa retraite.
Ni famille, ni amis hormis les élèves à qui il enseignait. Un récent diagnostique de multiple tumeurs, j’ai décidé de lui rendre une dernière visite.