Muriel Oelschlaeger

Je suis Muriel Oelschlaeger, j’ai 25 ans et je viens de l’Allemagne. Je suis arrivée à Montréal en 2016 et j’ai commencé à étudier en photo en 2019. Ma passion pour la photo existe depuis environ 15 ans. Quand j’avais 10 ans, mon père qui aime la photo aussi, m’a acheté ma première caméra et depuis, j’ai jamais lâché la photographie. 

 

Mon portfolio parle de l’hypersensibilité, un trait que j’ai découvert sur moi il n’y a pas si longtemps. L’hypersensibilité n’est pas une maladie mentale, mais plutôt un trait de caractère. On estime qu’entre 15 et 20% de la population de la terre sont hypersensibles.
 

J'ai interviewé quatre personnes, en plus de moi-même, sur la façon dont elles gèrent leur sensibilité élevée et les expériences qu’elles ont vécues dans la société. Les fleurs symbolisent un certain trait de caractère ou un mot qui s'est démarqué au cours de notre conversation. L’acceptation de soi est mise de l’avant. Les images des environs représentent la société dans laquelle la fleur est forcée de s'intégrer malgré tout.