José Guiet

Ce brouhaha permanent dans ma tête, cette recherche de paix intérieure. Qu’est ce qui m’importe plus dans la vie que le désir de me sentir bien avec moi-même ?

Je suis souvent dans l’attente d’évènements, de rebondissements, d’excitations qui me donneront l’impression de vivre réellement.

 

La photographie est pour moi un moyen de transcrire mes pensées à travers diverses émotions.  

Dans le cas de mon portfolio, c’est en photographiant l’eau que me vint l’idée de confronter cette puissance naturelle à l’homme. J’ai eu envie de montrer à quel point nous sommes impuissant face à cette force, et qu’ainsi, en une fraction de seconde, elle peut nous emporter.

 

« C’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme. »   Renaud