Jasmin Le Blanc

Pourquoi les photos simples et épurées sont la norme en termes de beauté et d’esthétisme? La complexité d’une image ne renvoie-t-elle pas à un simple niveau de contemplation?


Une oeuvre moins attirante oblige-t-elle le spectateur ou la spectatrice qui la regarde à participer à la rendre vivante par l’attention qu’elle suscite ?

Je me suis penché sur ces questions durant la réalisation du projet que je vous présente.  
J’insuffle une forme de vie à des objets recyclés et construits des mises en scènes grandeur réelle dans un environnement contrôlé.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme

-Antoine Lavoisier

 

LA MATÉRIALISATION DE LA NATURE PAR L’HUMAIN