50 millisecondes est la fréquence moyenne à laquelle le cerveau réinitialise les informations visuelles émises par l’œil via le nerf optique.

L’intervention constante du cerveau nous permet de voir en continu sans être éblouis, à l’inverse de la pose longue photographique. En laissant ouvert l’obturateur pendant plusieurs secondes, la lumière blaste les highlights, couleurs et ombres apparaissent plus vives.

La genèse de mon travail part de ce postulat : Que verrions-nous sans cette actualisation d’esprit constante?

Mon travail est au carrefour de mes influences picturales et cinématographiques, dans un univers atemporel, ou les questions restent en suspens.

img20211214_11593793.jpg

Cyrille Cambien